jeudi 4 décembre 2008

Within Temptation "Black Symphony" (Sony Bmg)

Within Temptation vient de passer un cap avec ce live poussant jusqu’à ses limites le concept de métal symphonique pour ce gigantesque concert au Ahoy (nom de la salle) à Rotterdam. Là où Within Temptation rend les choses tellement excitantes, c’est que le groupe s’entoure d’un gigantesque orchestre symphonique, le métropole orchestra et joue dans une gigantesque salle et devant un gigantesque public. Bref, vous l’aurez compris, avec ce live, nous sommes proches de la démesure et de la grandiloquence mais celle que nous apprécions. Quitte à faire les choses bien autant les faire en grand.
Je dois concéder que Within Temptation fait partie des groupes que j’écoutais il y a encore 3-4 ans mais je considérais depuis que c’était une musique de teenager (même si je pense que c’est toujours avant tout le cœur de leur public) et mes oreilles n’étaient plus aussi sensibles aux mélodies des néerlandais. Pour autant, cette prestation live est d’excellente facture voire même parfaite pour le fan de Within Temptation. Le metropole orchestra n’est pas étranger à cette réussite et la présence de l’orchestre enrichit les compositions du groupe (l’excellente introduction de « Mother earth ») même si l’on s’étonnera que parfois ce que joue l’orchestre est à peine audible. L’amateur retrouvera tous les chefs d’œuvre du groupe avec quand même une prédominance de titres des deux denriers albums puisque The heart of everything est représenté par 10 titres et The silent force par 6 titres. Quelques invités viennent enrichir ce live avec notamment la jolie ballade « Somewhere » en compagnie de Anneke Van Giersbergen (privilégier le copier coller si vous faites une recherche sur internet) et le puissant « What have you done » avec Keith Caputo qui dénote avec ses 10 centimètres de moins que Sharon. Le répertoire des néerlandais exploite énormément la voix de cette dernière (et un peu son physique) à travers une profusion de ballades (« Angels », « Memories », « The swan song » entre autres). Pour autant, le groupe s’avère souvent meilleur dans le domaine du métal FM explosif qui reste dans la tête (« Jillian », « Our solemn hour »).
Bien sûr, édition double dvd oblige, on retrouvera les coulisses du concert, un documentaire, des clips, les making of des clips, etc.
Précisons encore que vous pouvez trouver ce live sous la forme d’un coffret regroupant les CDS et les DVDS mais que vous pouvez aussi les acquérir séparément. Reste que Black Symphony est un très beau live qui ravira tous les amateurs de métal symphonique. Un public en délire, un groupe au somment de sa forme, une Sharon Den Adel éblouissante (même si je l’aime moins avec ses cheveux bouclés), que demander de plus ?
Gwilbreuf, Décembre 2008

http://www.myspace.com/withintemptation

2 commentaires:

Thalim a dit…

J'ai complètement lâché le groupe. Mais j'ai vu quelques extraits du DVD, et c'est vrai que cela à vraiment de la gueule !

Enfin maintenant, pour moi, les vrais chefs-d'œuvres de Winthin Temptation restent les titres d'Enter.

lebarde a dit…

Oui, c'est vrai que les meilleurs titres sont sur leurs premiers albums, ensuite l'effet de surprise ne joue plus et la recette utilisée est toujours la même. Reste que leur DVD a quand même de la gueule comme tu dis.