lundi 22 janvier 2007

Cécile Corbel "Songbook1" (Keltia musique)

Mon coup de cœur du moment. Ce «Songbook 1» de Cécile Corbel est une vraie réussite, proposant de surcroît une véritable originalité. En effet, Cécile parvient à révolutionner la pratique de cet instrument, comme Alan Stivell l’avait fait en son temps, en amenant la harpe celtique vers une pop éthérée voire parfois sucrée tout en conservant la magie celtique. A travers ces 12 titres, Cécile Corbel, en digne fille de Dagda (le dieu tutélaire des musiciens dans la mythologie celtique qui possédait une harpe magique connaissant toutes les mélodies) nous livre un univers enchanté marqué par d’envoûtantes mélodies associées à une douce voix de fée. Dans ce «Songbook 1 », on découvrira le charme des légendes celtiques à travers des histoires d’amours déçus, de forêts magiques, de sorcières ou d’oiseaux qui parlent, issues pour la plupart du répertoire traditionnelle gallois, écossais, irlandais ou breton. On se laisse entraînée ainsi au gré du vent pour revisiter tout un pan de la culture celtique alternant les ballades « le vent m’emporte » avec des morceaux plus rythmés comme le phénoménal «Auchindoun» (que j’écoute en boucle). La jeune bretonne nous prouve une fois de plus que la harpe celtique est bien l’instrument le plus onirique et que quelques accords suffisent à transporter l’auditeur vers des contrées inconnues comme le montre la « valse des ondines » (reprise d’un titre de son déjà très réussi premier 6 titres). En réussissant son alchimie pop/celtique, Cécile Corbel risque de s’installer durablement sur la scène féerique, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

1 commentaire:

sunysky a dit…

Pourquoi deux pochettes d'album d'affilé avec une moitié droite de visage de femme rousse? :D