mercredi 17 janvier 2007

Effleurement (Prikosnovénie)

Pour fêter sa 100ème production, le label référence pour tous les amateurs de musique féerique, Prikosnovénie, nous offre un formidable coffret de 17 titres qui nous propose un voyage autour du monde à travers 17 voix féminines aux sensibilités différentes. Une compilation nommée « Effleurement » en référence au nom du label puisque Prikosnovénie signifie « effleurement » en russe. L’album distille subtilement valeurs sures du label et nouveautés. Ainsi, on retrouve les dernières signatures du label : Maple Bee et son suave « Hello Eve », Misstrip et son sombre « A ticket to death » et Karin Höghielm avec son mystique « Sordo ». «Effleurement » ne se cantonne pas aux artistes Prikosnovénie, en effet, on retrouve notamment la grande dame de l’heavenly voices, Loreena McKennitt et une jeune harpiste bretonne, Cécile Corbel, qui nous délivre un jeu de harpe onirique et envoûtant associée à une voix douce et sensuelle. Tous les artistes qui ont fait la renommée de Prikosnovénie sont présents : Caprice, Moon far away, Pinknruby, Louisa John-Krol, Irfan, Jack or Jive et Daemonia Nymphe. On voyage ainsi des steppes du Grand Nord au mysticisme japonais, des mystérieuses voix bulgares aux prémices de la Grèce antique. On ressort de ce voyage musical apaisée et satisfait de cette quête insatiable d’une terre féerique. De plus, « Effleurement » compte 9 inédits sur les 17 morceaux, parmi lesquels on retrouve une fabuleuse ode mystique balkanique d’Irfan, qui nous fait attendre leur prochain album avec impatience.
Le thème d’ «Effleurement »étant la féminité, 17 cartes dessinées par Sabine Adelaïde accompagnent le cd agrémentées chacune d’un texte autour de la féminité (sagesse, confiance, fidélité,…). Si les cartes sont esthétiquement magnifiques, on ne peut pas dire que le jeu proposé présente un réel intérêt, je vous laisse le soin de juger. Il n’en reste pas moins un très bel objet qui permettra aux néophytes d’avoir un aperçu de la richesse du catalogue Prikosnovénie et aux confirmés de se délecter des nombreux inédits qu’offrent « Effleurement ».

1 commentaire:

gildas a dit…

Ton article donne envie de se jeter sur cette compile :) La pochette est superbe.