jeudi 25 octobre 2007

Les ramoneurs de menhirs "Dañs an diaoul" (FZM/Coop Breizh)

Voilà un groupe qui fait du bien à la scène bretonne. Les ramoneurs de menhirs développent une musique punk matinée de musiques bretonnes ou une musique bretonne matinée de riffs accrocheurs punk, c’est selon et c’est cela qui est appréciable sur cet album intitulé Dañs an Diaoul (Danse du diable). En effet, les ramoneurs naviguent entre les genres pour nous livrer une musique festive, rageuse, accrocheuse et sacrément endiablée. Entre musique bretonne et musique punk, les deux genres n’en font plus qu’un : le punk trad breton. Alors que d’autres peuples tel que les basques, les catalans, les écossais, les irlandais ou les galiciens possédaient ce genre de formation, la Bretagne, hormis les défunts Tri bleiz die, n’avait pas encore trouvé de groupes maniant les instruments traditionnels et livrant une musique énervée et engagée. Les ramoneurs de menhirs arrivent à point pour combler ce manque. Cela commence très fort avec « K.A », morceau qui plante le décor avec un An dro sauce ramoneurs. Le mélange détonne, 2 sonneurs énervés, Eric et Richard cœur de Breizh, un Loran (du groupe Bérurier Noir) qui gratte sur sa guitare endiablée et Momo au chant finit d’embraser les foules. Le côté révolutionnaire s’affirme clairement avec « BellARB », mélange du fameux « Bella Ciao » le chant des partisans communistes italiens sous Mussolini et du « Kan bale an ARB » de Glenmor, l’hymne de l’armée révolutionnaire bretonne. « BellARB » fait songer à la grande époque de la Breizh disuj des années 70. Pour mieux exprimer ce trait d’union entre passé et présent, on soulignera la présence de la grande chanteuse bretonne Louise Ebrel (la fille d’Eugénie Goadec et de Job Ebrel) sur trois titres de l’album dont « Dañs Gwadek 1 » et « Dañs Gwadek 2 » tous deux issues du répertoire des sœurs Goadec et qui s’avèrent très entraînant et festifs surtout quand Louise nous lâche un savoureux « Allez Loran, tire dessus ». Côté reprise traditionnelle punk, on trouve les titres « Nomades », « Captain Kirk » et surtout le titre des Bérus « Vive le feu » qui est en quelque sorte le titre qui a initié cette aventure puisque qu’en 85, les cousins cornemuseurs (Eric et Jean Pierre) avaient été invités à sonner sur ce même titre des Bérus. Un excellent album assorti d’un livret très agréable où en plus des paroles vous retrouverez de nombreux dessins très sympathiques. En tout cas, le message des ramoneurs est clair, la tradition appartient à la jeunesse résistante et non aux nazi-onalistes. Il ne vous reste plus qu’à vous dépêcher de rentrer dans la Dañs an Diaoul. Kenavo.
Vous ne trouverez pas de Myspace des ramoneurs de menhirs et pour comprendre pourquoi, c'est ici : http://www.folklorezm.com/bleug/index.php?2007/01/29/64-a-propos-de-myspace

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello. And all nice words. great site great yes it is.
[url=http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org] sex videos[/url]
sex videos
http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org

dañs an diaoul a dit…

Un premier album sans fausse note, j'espère qu'ils continueront longtemps et en inspirant d'autres groupes!